création d'entreprise

L’Étude de marché


Vous avez trouvé une idée de création d’entreprise ? Il est temps de faire, à ce stade une étude de marché. Cette démarche est essentielle pour vous permettre d’analyser l’environnement de votre entreprise et de mesurer la faisabilité du projet. Il s’agit donc d’un moyen qui vous aidera à déterminer les attentes de vos futurs clients, leurs exigences, les points forts et les points faibles de la concurrence.

Mais quelle méthodologie adopter pour faire une étude de marché ? Quelles sont les étapes les plus importantes à prendre en considération ?

1. La recherche documentaire

Pour mieux cerner le marché où vous allez implanter votre entreprise, il est nécessaire de se documenter, de trouver les informations qui vous aideront à trouver les réponses à plusieurs questions.

Pour ce faire, il faut regarder la presse spécialisée, consulter les sites web qui analysent le sujet…L’objectif est d’arriver à connaître les rouages et les clés du marché visé. Les réponses obtenues vous permettront d’avoir une vision assez nette qui pourra vous aider à rectifier certaines choses…​

Vous devez tout connaitre sur les enjeux du marché où vous allez investir, dans les moindres détails. Car on ne peut avoir la même stratégie pour tout type de marché. On ne peut pas adopter la même stratégie pour un marché de niche et pour un mass market caractérisé par un nombre considérable de prospects et de concurrents. Vous devez donc avoir toutes les clés en main. Vous devez tout savoir sur le marché, ses clients, les concurrents directs et indirects, les fournisseurs, les leaders, les modes de distribution, les lois en vigueur. Votre connaissance doit être exhaustive.

2. Les études terrains

C’est une étape cruciale. Elle consiste à partir à la conquête de votre future clientèle. C’est la stratégie la plus payante. Elle vous permettra de tester votre offre et de découvrir ce que les consommateurs attendent vraiment. Il s’agit de recueillir le plus de feedbacks possibles. Cela vous permettra d’ajuster votre offre ou votre Marketing Mix en fonction de votre cible.

  • L’étude qualitative

L’étude qualitative poursuit l’objectif d’analyser les paramètres qui ne peuvent pas être directement mesurables. Pour y arriver, l’enquête devra se faire le plus souvent auprès d’un nombre plus réduit de personnes (par comparaison à l’étude quantitative) pour tenter de se forger une idée sur leurs habitudes d’achats ou  sur leurs attitudes vis-à-vis de l’offre que l’on veut promouvoir.

Il y a de nombreux types d’étude quantitative :

  • Les entretiens individuels :

Cette démarche consiste à interroger vos prospects potentiels de manière isolée, pour essayer de comprendre leurs habitudes, leurs besoins et motivations d’achat, et d’identifier leurs attitudes vis-à-vis de votre produit.

Bien évidemment, il faudrait au préalable veiller à préparer minutieusement un questionnaire et penser à bien organiser le déroulement de ce face-à-face. C’est l’occasion d’aborder en profondeur les thématiques en rapport avec votre projet, et de travailler les aspects qui vous paraissent les plus appropriés.

L’étude qualitative vous offre la possibilité de poser des questions ouvertes, car c’est dans ce genre de face-à-face que les personnes interrogées prendront tout le temps qu’il faut pour vous apporter des réponses détaillées.

  • Groupe de discussion ou focus group :

C’est une autre approche dynamique d’étude qualitative dont le principe repose sur la création d’interactions d’un collectif. Il s’agit de poser des questions à des personnes réunies autour d’une même table (4 à 8 personnes). C’est vous qui devez animer ce groupe de discussion. Il essentiel que vous fassiez preuve d’un savoir-faire exemplaire pour pouvoir mener à bien cette tâche.

Pour ce faire, il vous faut, à l’instar de l’entretien individuel, bien préparer cet entretien collectif et avoir une vision bien claire.  Ainsi, vous devez fixer tous vos objectifs, et en fonction de cela, préparer les thèmes que vous allez aborder avec précision.

Cette méthode est très efficace, parce qu’elle va permettre à toutes les personnes présentes d’interagir entre eux, à exprimer leurs avis et confronter leurs opinions. Mais surtout essayez de respecter votre problématique et de ne pas dévier sur d’autre pistes qui pourront vous éloigner de votre objectif de départ. Ne vous déviez pas de vos axes directeurs. Grâce à ce genre d’étude, vous pouvez recueillir des informations distinctes de celles que vous avez récoltées pendant les entretiens individuels.

Vous pouvez évoquer, entre autres les thématiques suivantes :

Demandez à ces personnes de s’exprimer sur les couleurs qui vont déterminer votre identité de marque.

Par exemple est-ce que les couleurs dont vous désirez vous servir reflètent bien les valeurs que vous voulez transmettre ?

C’est l’occasion aussi de présenter vos slogans ou même vos produits en test bêta, ce qui vous permettra de recueillir les remarques des interrogés et d‘apporter des rectifications si nécessaire.

  • L’étude quantitative

L’étude qualitative va vous donner la possibilité de mesurer et d’évaluer les grandes orientations de votre marché. Ce genre d’approche vous aidera à cerner les chiffres clés de votre marché. Par exemple : « 70% des moins de 22 ans achètent cette crème au moins une fois par mois. »

Il est fortement recommandé pour réaliser votre étude quantitative, d’aller directement sur le terrain et de choisir un échantillon représentatif. Autrement dit, si votre cible sont les jeunes de moins de 20 ans, n’allez pas interroger ceux qui en ont plus, le cas échéant, vos statistiques seront faussés.

L’étude quantitative vous aidera aussi à fixer un chiffre d’affaires prévisionnel. En fait, cela est très important, car le CA prévisionnel est une des bases du Business Plan.

Pour faire le calcul du CA prévisionnel, vous pouvez également recourir à l’étude qualitative.  Pour ne pas vous compliquer la tâche, sachez que vous pouvez calculer le CA prévisionnel à partir de deux chiffres. Le prix de vente (évalué à partir de l’étude qualitative) et le nombre de clients potentiels.

  • La rédaction du rapport de l’étude de marché

C’est dans cette partie que vous devrez faire la synthèse de tout ce que vous avez appris. Il s’agit de mettre en évidence les chiffres clés de votre étude et de démontrer que maintenant vous connaissez votre marché et ses enjeux sur le bout des doigts.

Vous pourrez utiliser un de ses chiffres clés pour présenter votre Business Plan auprès des partenaires ou des banques.