Marketing

Comment améliorer l’ouverture des emails lors d’une campagne d’emailing !


Le taux d’ouverture est l’un des indices de performance majeure appliqués en emailing marketing. Il se traduit sous forme de pourcentage en établissant une comparaison entre le taux d’emails ouverts et le taux de courriels délivrés.

Améliorer le taux d’ouverture s’avère par conséquent un enjeu essentiel pour perfectionner la qualité de votre e-mailing marketing. Comment faire pour réussir cette opération ? Tout simplement, en effectuant un travail sur le nom de l’envoyeur, l’objet du courriel, le texte de prévisualisation.

Ces trois données qui s’affichent dans la boîte mail de vos récepteurs sont très importantes dans la mesure où ils pourront les encourager – ou non – à appuyer pour lire vos courriels.

Nous essayerons, ici de vous aider à améliorer votre taux d’ouverture d’émail par quelques conseils.

  • Suggérez aux nouveaux inscrits de vous ajouter à leur liste de contacts !

Dans votre courriel de bienvenue, invitez vos nouveaux affiliés à vous mettre dans leur liste de contacts. Cela fera développer largement la délivrabilité de vos courriels et votre taux d’ouverture pour ceux qui auraient donné suite à votre requête.

  • Personnalisez le champ expéditeur de votre email !

Il détient un rôle crucial dans l’ouverture d’un courriel. En effet, le récepteur décidera de l’action qu’il va entreprendre, ouvrir ou non l’émail après l’avoir lu.

On remarque que beaucoup d’entreprises commettent l’erreur de renseigner ce champ de leurs mails avec le nom de la société. Cela pourra être perçu comme une forme de « Publicité » et souvent leurs destinataires vont envoyer ces emails dans leurs corbeilles.

Aujourd’hui, avec l’avènement d’Internet des Médias Sociaux, le client s’attend à quelque chose de personnalisé, comme si le message s’adressait à lui uniquement en tant que personne, différent par conséquent de ce qui est standard.

Si vous désirez optimiser le pourcentage d’ouverture de vos courriels, essayez plutôt de compléter votre champ d’expéditeur avec par exemple votre prénom. Vous pourrez aussi utiliser votre prénom + la dénomination de votre société. Vous pourrez même insérer une localisation géographique liée au récepteur.

  • Créez du suspense en rédigeant l’objet de votre emailing !

Quand vous rédigerez l’objet de votre courriel, évitez d’être volubile et essayez plutôt d’être concis en laissant planer un halo de mystère, ce qui encouragera vos contacts à lire votre e-mail.

Quelle serait votre réaction si on vous envoie un email avec d’emblée comme titre : « Découvrez nos promotions… » ou « Voici ce que nous proposons pour améliorer votre commerce » etc.. ? Vous le jetterez probablement à la corbeille.

Essayez par conséquent de rédiger des titres allusifs, ambigus qui éveillent la curiosité, car l’objet ne doit être en aucun cas un récapitulatif du teneur de l’email, mais une invitation à le découvrir.

Vous pourrez rédiger l’objet en recourant à des questions rhétoriques du type : « Comment réussir son contrat de location ? », ou par exemple : « vous ne devinerez jamais nos offres pour le Black Friday ?». En résumé, l’objet de votre émail doit donner envie de le prospecter pour en connaitre davantage.

  • Complétez le Pre-Header de votre email !

C’est l’avant-goût de votre courriel, on parle également de texte de prévisualisation. Veillez à le compléter avec une ligne de texte révélant la valeur ajoutée de votre email. Cette astuce vous permettra déjà à elle seule d’optimiser le pourcentage d’ouverture de vos emails.

Si vous ne le faites pas, votre destinataire va tomber dans le Pre-Header de votre email sur la légendaire phrase : « Si vous n’arrivez pas à visualiser cet email convenablement… » et cela n’encouragera pas vraiment vos contacts à ouvrir votre Emailing.

  • Évitez d’insérer trop d’images à votre email !

Même si on dit qu’une image pourrait être l’équivalent de mille mots et même plus, et que le visuel est incontournable pour rédiger un Emailing captivant, il est important de ne pas en insérer trop.

Sachez que pour les prestataires de messagerie, plus un email comporte d’images et plus il est classé comme indésirable.

Pour optimiser le pourcentage d’ouverture de vos courriels, il est important de tenir compte a minima du taux de 80 % de texte et 20 % d’image.